Rechercher

L'acceptation

Dernière mise à jour : 12 nov.


résistance acceptation

Qu’est-ce qu’accepter les choses ? Est-ce que ça veut dire qu’il faut être d’accord avec tout ce qui nous arrive et acquiescer sans réfléchir ? Non, surtout pas. Pourtant, la plupart des gens croient que s’ils acceptent une situation, alors ils renoncent à leurs convictions. C’est souvent ce qui les empêche de lâcher prise.


Pourtant, accepter une situation est quelque chose de tout à fait différent. Cela signifie de regarder une situation qu’on ne contrôle pas en se basant uniquement sur les faits. Ni plus, ni moins. Par exemple, bien qu'il y ait un large panel de choses qui entrent dans ma zone de contrôle, le comportement des autres personnes n'en fait pas partie. Chacun est responsable de ce qu'il pense, dit et fait. Imaginons que mon compagnon a un comportement qui ne me plait pas. L'accepter ne signifie pas que je suis d'accord avec lui, ça signifie que mes ressources doivent me servir à gérer la situation pour mon bien-être à moi, et non pour le changer lui. Parce que c'est un combat perdu d'avance, je n'ai pas d'emprise sur les autres personnes.


L'inverse de l'acceptation est la résistance. Cela signifie sur-analyser une situation, cogiter, dépenser énormément de temps et d'énergie à essayer que des choses (qu'on ne contrôle pas) changent. Tout cela pour développer un mal-être et des pensées et émotions négatives.


Evitez-vous la frustration de vouloir contrôler l’incontrôlable. Face une situation qui ne vous plait pas, demandez-vous sur lesquels de ses aspects vous avez du contrôle, puis utilisez vos ressources pour ces aspects là.

13 vues